Le logiciel libre et gratuit pour tous

Cela fait un moment que je suis amoureux du logiciel libre… même si je fais trop souvent des infidélités à ma petite Ubuntu…

Sushi aussi aime Tux

Dans le monde actuel, il est devenu important, pour trouver du travail, de posséder une adresse Email, d’avoir le PDF de son CV et de pouvoir accéder aux offres d’emploies sur Internet.
A une époque, j’allais tous les jours à l’ANPE pour utiliser leur PC et ainsi pouvoir avoir une chance dans ce contexte.

Pour d’autres, ça peut être très difficile d’accéder à ce genre de choses, car très coûteux.
Sans compter l’éducation et le divertissement des enfants: l’ordinateur est devenu indispensable.

Le 20 Juin, je me suis promené au grand salon Emmaüs à Porte de Versailles.
Il y avait bien sûr plein de meubles, livres, vêtements, etc. Mais il y avait aussi des ordinateurs, certes vieux, mais encore très utiles.

Certaines distributions Linux ont d’ailleurs fait le choix d’optimiser les performances et d’adopter des outils léger afin de convenir à du vieux matériel: tout le monde n’a pas la dernière machine dernier cris, et tous les geek ont déjà essayé de recycler leurs vielles machines en serveur Linux :)

Pour des distributions Desktop légères, on peut citer http://www.fluxbuntu.org/ et http://www.xubuntu.org/ , mais il en existe bien d’autres…

Même si ces versions sont dites "légères", cela ne veut pas dire qu’elles sont dénuées de jeux! Linux n’est pas connu pour être la plateforme des gamers, mais on peut toutefois s’amuser avec.
Il y avait d’ailleurs une LAN avec rediffusion sur vidéo-projecteur au milieu du salon Emmaüs :)

Concernant l’éducation, la solution Skolelinux.fr était proposée comme alternative peu coûteuse, du serveur jusqu’au desktop. Là aussi, Linux veut pouvoir s’offrir à n’importe qui avec tous les outils nécessaires à la vie d’aujourd’hui.

Je ne peux que dire: Vive le logiciel libre!

DotNetServer

Comme je tarde à sortir mes posts sur les Techdays (et d’autres sujets, haha, surprise!), je vais en sortir un "tout petit".

Pas de conteneur d’application en .Net… ou presque

En fait, c’est suite à une frustration absolue datant du premier jour ou j’ai découvert .Net (car je faisais du Java, avant, dans mon temps libre…).
Après avoir lourdement digéré J2EE, les EJB, RMI/IIOP, j’ai été déçu de ne rien voir de tel en .Net.
Certains dirait que ce n’est pas une grosse perte ;) En effet, J2EE n’a rien de simple, mais c’est quand même parfois puissant.

Je trouve stressant qu’une application .Net "d’entreprise" doit forcement dépendre des services Windows, des tâches schédulées, ou d’IIS. Déployer une application Java sur Tomcat est d’une simplicité déconcertante, et Microsoft propose un équivalent seulement dans le future Windows Server 2008 R2 avec Windows AppFabric.
Et encore, pour avoir vu la présentation aux Techdays, je suis plutôt déçu.
Lire la suite

Mono : nouveau standard ?

Pour ce qui ne sont pas au courant ou qui n’aurai pas vu la vidéo de la PDC, voici l’article d’InfoQ sur Mono.Simd.
J’aime bien le titre "Mono: Going Beyond the Standard", et c’est de ça que je vais parler…

J’ai posé la question lors de la soirée ALT.Net en présence de Jean-Baptiste Evain, à savoir si on ne va pas se retrouver avec 2 standards : .Net et Mono.
ATTENTION, je ne parle pas des spécifications de la VM ou du langage C#, mais des assembly fournies en standard avec le SDK.

Lire la suite

Winforms sous Linux

Après 4 ans de développement, la communauté Mono est enfin parvenu à l’implémentation complète des Winforms : http://tirania.org/blog/archive/2008/May-13.html

On peux se demander "oui, mais pourquoi faire?" et je ne trouve pas de réponse à la question. En effet, il arrive souvent qu’une application .Net possède du Legacy et donc des dépendances COM ou P/Invoke. Dans ce cas, on ne peut pas la migrer (pour tester si une migration est possible: http://www.mono-project.com/Moma)

Mais comme je suis exigent en terme d’interface, je n’aime pas avoir une application "alien" qui ne ressemble pas à mon environnement Linux (GTK/QT). Certes, il est prévu d’avoir un meilleur support du moteur de thème lors du prochain GSoC, donc wait and see.

Rappelons que les Winforms sont une sur-couche .Net de l’API WIN32. Cette dernière n’existant pas sous Linux et MacOS, j’en profite alors pour féliciter les équipes de Mono pour leur implémentation "from scratch".

D’un autre coté, l’implémentation WPF chez Mono avance plutôt vite. D’ailleurs, la première release de Moonlight vient de sortir. Il n’y a pas de dépendance WIN32 dans ce cas, et je vois plus l’avenir des applications .Net dans ce sens. Mais l’approche WPF est d’avoir un thème propre à l’application, comme c’est le cas pour les sites Web, on obtient la même interface sous Linux et Windows (et MacOS). Mais finalement je trouve que ces interfaces ne s’intègrent à aucun des 3 environnements.

Lire la suite

DukeNukem 4 Linux

OUI! Duke Nukem pour Linux ça existe, et c'est pas évident à trouver…
Premièrement, je vous conseil de lire http://dukeguide.free.fr/

Après lecture de ce "Howto", on découvre qu'il existe plusieurs refonte de DukeNukem, dont la plus connue est la JFDuke.
Ces versions permettent de faire fonctionner DukeNukem en réseau, bénéficier d'OpenGL, et d’installer des mods.

Je vous ai déjà parler du mod "HRP" qui permet de faire marcher DukeNukem avec des résolutions allant jusqu'à 1280×1024 et avoir des models 3D (au lieu des sprits) pour les monstres, armes et éléments du décort.
Je vous conseil aussi le mod "SD_Duke" qui rajoute des giclés de sang et des gibs en 3D…
Ces mods sont compatible avec plusieurs versions de Duke, dont la JFDuke… et peux importe l'OS.

Malheureusement, la version Linux de Duke ne se télécharge pas (comme la version Mac d'ailleur). Donc j'ai télécharger les sources de JFDuke pour les compiler sous Linux afin de pouvoir y jouer, mais aussi de pouvoir bénéficier des mods.

Pour les plus "geek" d'entre vous, voici alors les binaires compilés pour Linux x86. Il y a sans doute des problèmes de sons (d'ailleur il est conseillé sur les forums de désactiver les sons d'ambiances) car cette version utilise la librairie FMod, et l'utilise pas forcement comme il faut… L'auteur ne corrige pas les bugs car il travail sur une nouvelle architecture (JFAud) basé sur OpenAL (donc patience pour le sons nickel sous linux).

Alors, bon jeux les penguins !

DukeLinux

CyGnome

Dans mon précédent poste sur Gnome-Java, j'ai écris :

"[...]faire une application qui s'intégre bien dans Gnome, le tout réalisé dans l'élégant langage qu'est le Java [...] générer un exécutable natif sous linux [...] qui compile avec GCJ (de toutes façon, vous avez déjà vu Gnome sous Windows???).

C'est la mon erreur : je savais très bien que gnome existait sous Windows, mais je n'avais jamais vraiment essayé…
Alors voila chose faite ! Grâce à Cygwin + CyGnome.

Explication : Cygwin est un environnement linux sous windows (donc pas de kernel linux mais Bash, Gcc, Vi etc.. recompilé sous windows).

CygnomeScreen
CyGnome c'est tout simplement Gnome recompilé en natif sous windows grâce à Cygwin. Bien évidement on bénéficie pas des avantages du noyau Linux et des nouveautés, mais j'ai enfin un explorateur (Nautilus) avec un thème GTK qui a de la gueule (et puis je peut utiliser mes commandes linux préféré comme GCJ pour recompiler mon appli sous Windows :))

Java-Gnome

Comme vous le savez, l'environnement Gnome sous linux utilise les composants graphiques de GTK, qui est à la fois portable mais qui de plus possède de nombreux "binding" dans de nombreux langages. Java n'est pas en reste, et en plus de GTK, Gnome-Java propose les "bindings" vers Glade, GConf, Cairo, etc…

Bref, tout pour faire une application qui s'intégre bien dans Gnome, le tout réalisé dans l'élégant langage qu'est le Java , et tout en pouvant bénefficier du très puissant IDE Eclipse. Et puis le fin du fin, c'est de générer un exécutable natif sous linux à l'aide d'un script ANT qui compile avec GCJ (de toutes façon, vous avez déjà vu Gnome sous Windows???).

Alors, après une petite soiré de dev, j'ai réalisé un petit carnet d'adresse en Java compilé en natif :

Carnet d'adresse

Vous pouvez télécharger les sources ici et les binaires ici

Bien évidement, la question se pose pas mal dans la communauté : les futures applications Gnome… en C++, Java ou Mono ?

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.